Bébé

Le manque de sommeil chez les nouveaux parents.

Le manque de sommeil chez les nouveaux parents ou même avec une certaine expérience est un fait. Les nouvelles responsabilités acquises ainsi et les changements de rythme qui surviennent avec un bébé peuvent réduire nos heures de repos. Le pire de tout ! Les heures de sommeil que nous manquons ne seront pas récupérées.

Les experts assurent que les habitudes de repos des nourrissons sont imprévisibles au cours des six premiers mois et qu’après cette période, la famille se repose normalement. Ainsi, le manque de sommeil chez les nouveaux parents s’estompe et ils retrouvent un rythme de repos comme avant la naissance du nourrisson.

Maintenant, nous apportons 4 points dans lesquels nous soulignons l’incidence du manque de sommeil chez les nouveaux parents :

  1.  Le manque de sommeil récurrent nous rend plus sensible aux maladies

En effet, les personnes souffrant d’insomnie chronique ont 36% plus de risques de contracter un cancer du côlon ou du rectum ; 48% plus susceptibles d’avoir une maladie rénale; 3 fois plus susceptibles de développer un diabète de type 2; 50% plus susceptibles d’être obèses; 33% plus susceptibles de présenter une démence et plus susceptibles de souffrir d’hypertension artérielle.

  1. État d’esprit.

Le manque de sommeil provoque des sautes d’humeur. Nous ne faisons pas allusion à une crise d’enfants capricieux passagère dans la journée mais à de vrais problèmes mentaux à long terme dus au manque de sommeil.

Les personnes souffrant d’anxiété et de dépression dorment habituellement moins de six heures par nuit. L’insomnie est le trouble le plus souvent associé à la dépression. Les personnes qui n’ont pas suffisamment d’heures de repos ont plus de risques de souffrir de dépression.

  1. Vieillissement précoce.

Lorsque nous ne dormons pas suffisamment, le corps libère l’hormone de stress appelé cortisol, qui décompose la production de collagène (la protéine qui maintient la peau hydratée et élastique).

Dans le cadre d’une étude menée par Estee Lauder, les chercheurs ont découvert que les personnes qui dormaient peu avaient davantage de signes de vieillesse, et récupèrent plus lentement des facteurs de stress environnementaux tels que la lumière ultraviolette. Ils ont également découvert que les personnes qui dormaient mal avaient une perception négative de leur corps et apparence.

  1. Danger au volant.

C’est la plus dangereuse de toutes les situations dans le cas de manque de sommeil. Dans le cadre d’une étude menée par AAA Foundation for Traffic Safety des chercheurs ont découvert que les conducteurs qui ne dormaient que 5 à 6 heures par jour étaient deux fois plus susceptible d’avoir un accident contre ceux qui dormaient 7 heures ou plus.

Ils ont également découvert que moins la personne au volant dormait, plus elle risquait d’avoir un accident de voiture. En regardant les résultats des conducteurs qui ne dormaient que 4-5 heures, ils ont constaté qu’ils étaient jusqu’à 4 fois plus susceptible d’avoir un accident de la route. Des résultats similaires à ceux des conducteurs sous l’influence de l’alcool

Le manque de sommeil chez les nouveaux parents ou expérimentés est grave, comme nous l’avons vu. Si vous vous sentez identifié à tout cela, surveillez votre repos et trouvez le moyen de l’améliorer tous les soirs. Peut-être qu’une routine de sommeil est votre solution.